Vue sur le Cap Griz Nez

Week-end à Licques : 10 choses à faire autour du Cabaret

Vous brûlez de découvrir le spectacle féérique du cabaret de Licques, près de Calais et Boulogne-sur-Mer? Vous n’êtes pas de la région et programmez un week-end sur place? On vous a déniché 10 idées de choses à faire autour de Licques, à moins de 40 km à la ronde. Histoire de patienter pour le spectacle puis de prolonger sa magie… Suivez le guide !

1. Se balader sur le sentier des Écottiers. 

Des fourmis dans les jambes et l’appel de la nature ? Le sentier des Écottiers vous offre une jolie boucle balisée de 9 km au départ d’Écottes, hameau de Licques. Comptez 2h15 de marche, sur un parcours à difficulté modérée où se mêleront paysages de prairie, de champs cultivés et de bois sur les hauteurs. Sans compter la vue de l’élégant château de Dippendal, de style néo-classique.

Le plus : le parcours comprend une incursion dans le bois de Licques, classé au patrimoine naturel Natura 2000 pour la richesse de sa population d’oiseaux et de ses essences d’arbres.

2. Découvrir Saint-Joseph, un étonnant village d’antan 

Curieux des modes de vie passés ? Près de Guînes, une famille d’artisans a reconstitué un village typique des années 1900, avec ses échoppes, sa scierie, son moulin, sa salle des fêtes… et même son école. Le tout abritant ustensiles, outils et matériaux d’époque ! .

Le plus : possibilité de se restaurer à l’estaminet du village, en goûtant aux spécialités des Flandres : Pot’je’vleesch, carbonnade flamande, porc sauté au Maroilles

3. Se prendre pour un coureur de Formule 1 à Planet karting 

Amateur de sensations fortes ? Essayez-vous au karting à Saint-Martin-lès-Tatinghem, et prenez-vous pour un coureur de Formule 1 ! Le circuit homologué de Planet karting, long de 550 m et large de 7 à 9 m, reproduit des conditions de Grand prix, avec 18 virages à négocier, et pour des sensations encore plus fortes, un pont et un tunnel à franchir.

Le plus : en course, vous visualisez en temps réel votre temps, celui de vos concurrents, et le nombre effectués via un panneau digital situé en bord de piste.

 

4. Se dépayser sur le parcours des belvédères, au cap Gris-Nez 

Impossible de ne pas découvrir le cap Gris-Nez à Audinghen, classé Grand site de France entre Calais et Boulogne-sur-Mer. Le parcours des belvédères (une quinzaine de minutes au départ du parking vous donne accès à différentes terrasses surplombant la mer). Le dépaysement est total : la mer du Nord à l’infini, des moutons qui broutent et se prélassent, et les dunes pour horizon.

Le plus : au belvédère du Détroit, le plus grand des quatre belvédères, une vue imprenable sur les côtes anglaises. Mais par temps clair seulement ! 

Vue sur le Cap Griz Nez
Vue sur le Cap Gris Nez et sa côte sauvage

5. Déjeuner les yeux dans l’eau à la Sirène.

Vous vous êtes ressourcé au cap Griz-Nez et l’air iodé vous a ouvert l’appétit? Vous êtes tout près du restaurant la Sirène, à Audinghen, niché à flanc de littoral. En réservant assez longtemps à l’avance, vous aurez le privilège de déguster fruits de mer et poissons frais avec une vue plongeante sur la mer.

Le plus : le homard grillé sauce corail, spécialité de la maison, est un régal !

6. Parcourir la digue de Calais à dos de dragon 

Il a été retrouvé échoué et endormi le 31 octobre 2018 sur la jetée de Calais. Long de 25 mètres, haut de 10 à 15 mètres, le Dragon des mers a élu domicile à Calais et les habitants l’ont apprivoisé, malgré son caractère pas toujours commode. Mal luné, il crache du feu, de la fumée, et de la brume d’eau ! Mais il offre aussi à petits et grands des balades sur son dos, juché sur une plateforme panoramique couverte. De quoi prendre Calais et sa plage de haut !

Le plus : badeaux et curieux se massent souvent autour du dragon. De la plateforme, vous les verrez sans doute se faire asperger par l’animal. Fou-rire garanti ! 

Le dragon de calais
Le dragon crache de l’eau et du feu sous les regards amusés des badauds

7. Faire un travail de mémoire à la forteresse de Mimoyecques 

Envie de découvrir des vestiges chargés d’une lourde histoire ? La forteresse de Mimoyecques, située à 20 km de Licques, abrite le site du “canon de Londres”. Un projet de bombardement massif de la capitale britannique voulu par Hitler en 1943, et heureusement jamais abouti. À 30 mètres de profondeur, vous pourrez visiter une partie de la galerie de service de canons géants “V3”, qui ne subsistent plus aujourd’hui. Attention, la forteresse n’est accessible qu’entre mi-octobre et mi-avril.

Le plus : de nombreux panneaux d’informations très bien documentés rendent la visite très instructive.

8. Visiter le musée à ciel ouvert de Boulogne-sur-Mer 

Partir à la rencontre d’œuvres étonnantes, comme dans un musée mais à ciel ouvert, c’est possible à Boulogne-sur-Mer. Depuis quelques années, la ville organise chaque été un festival de street-art, où des artistes urbains du monde entier colorent murs, pignons et mobilier urbain. Le tout en livrant leur vision de la ville.

Le plus : une application mobile permet de découvrir les fresques, et de composer un parcours de découverte. 

Oeuvre de street art
Boulogne-sur-Mer accueille chaque année des artistes locaux et internationaux pour le festival du Street Art

9. Plonger dans l’univers de Nausicaá 

Toujours à Boulogne-sur-Mer, pourquoi ne pas visiter Nausicaá, le plus grand aquarium d’Europe ? Assister au ballet aquatique des 40 espèces animales peuplant le bassin est fascinant. Sans compter les animations proposées, du spectacle des lions de mer stimulés par leurs soigneurs aux expositions immersives, en passant par la visite des coulisses de Nausicaá.

Le plus : un pass gratuit permet de faire une pause dans la visite et de revenir sur place, le même jour. 

Les poissons des récifs coralliens
De centaines de poissons aux couleurs chatoyantes dans un aquarium spectaculaire qui reconstitue le récif corallien.

10. Gravir la colonne de la Grande Armée 

À Wimille, tout près de Boulogne-sur-Mer, se dresse la colonne de la Grande Armée, haute de 54 mètres. Elle marque l’emplacement d’une cérémonie fastueuse : la remise de la Légion d’honneur par Napoléon à 2000 soldats le 16 août 1804. Au prix de 4€ et de 252 marches gravies, vous verrez un des plus beaux panoramas du Boulonnais. Et par temps clair, l’Angleterre, cette “perfide Albion” que Napoléon désirait envahir.

Le plus : voir l’imposante statue en bronze de Napoléon, qui avait été placée au sommet de la colonne, puis retirée. Elle se situe dans le musée proche de l’édifice, et d’accès libre et gratuit.

 

Vous voulez plus d’idées pour organiser un week-end dans le Pas-de-Calais ? Découvrez également les 10 lieux insolites de la Côte d’Opale 

Guillaume Cocquerel

Cliquez ici pour noter notre article :
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *