Rencontre avec Coralie, danseuse au Cabaret de Licques

Les artistes sont l’âme du Cabaret de Licques. Dès qu’ils entrent en scène, ils réveillent les âmes d’enfants endormis des spectateurs. Mais qui sont-ils vraiment ? 

Coralie Appaix s’est prêtée au jeu de l’interview pour nous dévoiler les coulisses de la vie d’une artiste de cabaret. 

Qui êtes-vous ?

Je m’appelle Coralie Appaix, je suis originaire de Franche Comté, j’ai 30 ans, et j’exerce le métier de danseuse professionnelle depuis 2012. Je vis en région parisienne. Je fais partie de l’équipe de danseurs du Cabaret de Licques en tant que danseuse principale  ce qui signifie que j’occupe la place centrale sur scène. 

Quels sont votre formation et votre parcours professionnel ? 

Après avoir été en section Sport Étude au Lycée, j’ai fait une formation EAT. La formation EAT permet d’approfondir ses connaissances en matière de danse classique, jazz et contemporaine.

Puis à l’âge de 19 ans, j’ai passé les auditions pour être danseuse au Paradis Latin. Je les ai passées avec succès et j’ai immédiatement intégré la troupe de danseuses en tant que danseuse “fixe”. Au bout de 4 ans, j’ai eu envie de m’ouvrir à de nouvelles opportunités, alors j’ai effectué 3 ans de freelance en tant que danseuse remplaçante. Cela m’a permis de continuer de travailler au Paradis Latin mais également de découvrir d’autres univers comme celui du Cirque Bouglione. 

En 2020, j’ai intégré l’équipe de danseurs du Cabaret de Licques, mais le contexte sanitaire a fait fermer le lieu durant plusieurs mois et a entraîné l’annulation de nombreuses représentations. En parallèle, je travaille également en tant qu’ambianceuse pour l’émission “N’oubliez-pas les paroles” sur France 2.

Portrait de Coralie, danseuse au Cabaret de Licques
Coralie sur la scène du Cabaret de Licques 

Comment êtes-vous arrivée au Cabaret de Licques et pourquoi avoir choisi le Cabaret de Licques ? 

J’ai été contacté par Timothé, le chorégraphe qui a créé le nouveau spectacle “Fantastic”. Le spectacle est riche en numéros avec des tableaux variés et les costumes sont magnifiques. Les gérants du Cabaret de Licques mettent en valeur les artistes et j’ai immédiatement adhéré au projet. 

Qu’est-ce qui vous a donné envie d’être danseuse ? 

J’ai commencé la danse classique à 4 ans et je rêvais de devenir professeure de danse. 

À 16 ans, j’ai eu une révélation lorsque je suis allée voir un spectacle du Moulin Rouge en famille. C’était une explosion de plumes, de strass et j’ai eu des “paillettes dans les yeux”. J’ai été fasciné par les costumes et les différentes danses et surtout par le french-cancan. C’est à ce moment que j’ai su que je voulais être danseuse de cabaret. 

Les artistes du cabaret de Licques

Quelles sont les qualités à avoir pour exercer ce métier ?

Il faut avoir beaucoup de rigueur et de discipline. C’est important d’avoir une hygiène de vie stricte avec la pratique quotidienne de sport et une alimentation saine. Il faut également être à l’écoute de son corps pour éviter les blessures. 

Qu’est ce que vous aimez le plus dans votre métier ? 

Je suis fière de pratiquer le traditionnel French Cancan, une danse connue dans le monde entier et de la présenter aux Français et aux étrangers. Je suis passionnée par la danse et je suis heureuse de vivre de ma passion. J’aime voir le regard des gens heureux dans la salle car j’ai le sentiment de leur donner du bonheur. 

Avez-vous d’autres passions ? 

En plus de la danse, je suis passionnée par le chant. Je pratique également la couture pour fabriquer des costumes de spectacle. 

Comment s’organise le quotidien d’une danseuse ?

Mes journées sont rythmées par la pratique quotidienne du sport et d’exercices de musculation. Je réalise de nombreux étirements pour garder la souplesse. Je prends également des cours de danse au Centre de Danse du Marais à Paris. Quand il n’y a pas eu de représentations depuis plusieurs semaines, je visionne les vidéos du spectacle pour garder en tête les détails, les gestes, les postures et les placements. 

Retrouvez Coralie ainsi toutes les autres danseuses sur scène à l’occasion du spectacle « Fantastic »

Guillaume Cocquerel

Cliquez ici pour noter notre article :
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *